Finalistes et prix spéciaux

De retour pour une deuxième année, le Prix spécial de la relève récompense un artiste ou un artisan entamant sa carrière et se démarquant pour son innovation, sa créativité et son originalité au courant de l’année 2019-2020. L’Académie désire mettre en lumière les créateurs âgés de moins de 35 ans formant l’industrie de demain. Voici les portraits des quatre finalistes du Prix spécial de la relève des 35es prix Gémeaux.

Le Prix spécial de la relève est remis cette année à Eva Kabuya. Félicitations !

Découvrez les finalistes du Prix spécial de la relève
Eva Kabuya, lauréate du Prix spécial de la relève
Louise Lantagne et Eva Kabuya
Louise Lantagne et Eva Kabuya
Bravo Eva !
Photo
Crédit photo : Paul Ducharme

Antoine Binette-Mercier - Compositeur

Diplômé d’un baccalauréat et en voie d’obtenir une maîtrise en musique, option composition, Antoine Binette-Mercier crée pour divers milieux depuis 2008. Que ce soit pour des courts et des longs-métrages, de la télévision, du Web, des jeux vidéos et bien plus, le compositeur se démarque par l’originalité et l’esthétisme de ses arrangements musicaux. Où est Lucie?, Marc-en-peluche ainsi que Kuessipan comptent parmi ses réalisations. En 2014, Antoine crée la musique originale du film Takedown : The DNA of GSP et remporte un prix Gémeaux ainsi qu’une nomination aux Prix écrans canadiens pour cette oeuvre. Il se distingue cette année par son travail remarquable sur les treize épisodes de la série de science-fiction Le 422 dont il signe la trame sonore.

Photo
Crédit photo : Paul Ducharme

Vincent Gonneville - Directeur photo

Courts métrages, projets photographiques, vidéoclips et série dramatique, Vincent Gonneville est un jeune directeur photo multipliant ses expériences. Ayant travaillé sur la websérie à succès La maison des folles, le créateur apporte une vision de l’image bien à lui. Depuis 2018, il s’est vu confier la direction photo de sa première série dramatique, la deuxième et troisième saison de la série policière Faits divers. Cette année, le court métrage Brotherhood, dont il assure la direction photo, a été nommé aux Oscars dans la catégorie du meilleur court métrage.

Photo
Crédit photo : Paul Ducharme

Eva Kabuya - Scénariste et réalisatrice -  LAURÉATE

Bachelière de l’Université de Concordia et étudiante à la New York University (NYU), Eva Kabuya est une créatrice ambitieuse. Portant le chapeau de réalisatrice, directrice photo, scénariste ou encore directrice artistique sur divers courts métrages, elle est la première femme noire québécoise à signer la réalisation d’une série numérique chez un diffuseur. Amours d’occasion prend place dans le quartier Saint-Henri à Montréal, et ce, dans un contexte de gentrification. Sélectionnée pour la compétition Série Courte des Canneséries, au WebFest de Marseille et au NY Webfest, cette série met de l’avant plusieurs enjeux sociaux dans une réalité montréalaise diversifiée.

Photo
Crédit photo : Eve B Lavoie

Sarah Pellerin - Scénariste et réalisatrice

Scénariste et réalisatrice, Sarah Pellerin a travaillé autant sur des projets télévisuels, des webséries, des courts et longs métrages que des vidéoclips depuis sa sortie de l’INIS en 2010. Elle a connu une année 2019 remplie de succès grâce à la réalisation de son long métrage destiné à la télévision Glass Houses, aux nominations de son court métrage Mon Boy aux prix Iris et aux Prix écrans canadiens et au rayonnement exceptionnel du vidéoclip La statue d’Ariane Moffatt dont elle signe la réalisation. Ses séries Web Georges est mort et Avec moi ont aussi obtenu plusieurs nominations aux prix Gémeaux l’an passé.